Rédaction – transcription

La rédaction selon vos besoins

L'écrit est l'un de nos principaux modes de communication, notamment dans nos relations professionnelles. Il revient également en force par le biais des réseaux sociaux sur lesquels d'aucun s'exprime librement, trop parfois, se laissant aller à de réelles incongruités, souvent homophoniques, contraignant le lecteur à user de sa voix pour comprendre le sens d'une phrase dénuée de tout entendement.

Non, on ne peut pas décemment utiliser "sait" ni "ses" pour "c'est". Non, "vous" n'est pas toujours suivi d'un verbe en "ez" (pour vous envoyer et non pas pour vous envoyez)... Je déplore ces non-sens, ces règles pourtant simples et tellement fondamentales et scolaires aujourd'hui oubliées voire méprisées. Toutefois, ma position en tant qu'écrivain public se distingue de celle de professeur de français en une certaine résignation. J'admets ainsi, sans toutefois excuser, qu'on puisse être inintéressé, ignorant, négligeant ou juste inattentionné envers notre belle langue française. Surtout, j'invite ceux et celles conscients de leurs lacunes à simplement prendre le temps de se relire ou à se faire relire, par un professionnel ou un membre de la famille, un proche, pour éliminer les absurdités néfastes pour leur image.

Au-delà des fautes, le français exige qu'on l'emploie au plus juste. Tout peut s'écrire mais il faut savoir adopter la bonne présentation, le bon ton, les bonnes tournures de phrases pour transmettre au mieux notre message.
Ainsi, on ne rédigera pas de la même façon un courrier administratif qu'une lettre de motivation, un message commercial ou un article de journal.

Mon ambition est d'aider tous ceux et celles qui manifestent l'envie de respecter notre langue ; en relisant, en corrigeant, en expliquant, en modifiant, en adaptant, en reformulant, pour que le produit de notre collaboration soit tout autant le reflet de la personnalité de l'individu qu'un gage de conformité.

"Les paroles s'envolent, l'écrit reste."

Vous organisez une réunion d'équipe participative, où chacun pourra donner son avis sur la nouvelle organisation de votre société. Vous avez donc besoin d'animer cet échange et souhaitez pour cela ne pas avoir à prendre note de ce qui sera dit. Vous décidez d'enregistrer la réunion et d'en confier la retranscription à un écrivain public, à même de le restituer fidèlement voire d'en faire une synthèse.

Tout comme le type d'écrit, les supports varient également : sur papier ou électronique, l'écrit est partout !
L'enjeu est de réussir à se démarquer d'un concurrent, à faire bonne impression, et en ces temps virtuels difficiles pour le français, une bonne orthographe et une bonne présentation peuvent indéniablement faire la différence !

L'intérêt de faire appel à un écrivain public réside en ce point.

À chacun ses passions, à chacun son travail !

Si vous planchez sur votre document depuis trop longtemps, que le temps presse et que vous sentez que vous ne parviendrez pas à émettre le bon message, faites-vous aider !
L'écrivain public est là pour vous proposer de nouvelles idées, de nouveaux angles de vue et vous fournir les armes les plus efficaces dans cette bataille : les mots !

Toutefois, si son atout est de maîtriser la langue française, de s'y intéresser, de l'aimer et d'en défendre les valeurs au quotidien, l'écrivain public se doit avant tout de produire un document parfaitement conforme à vos besoins.

En travaillant à partir de votre ébauche, l'écrivain public n'a pas vocation à vous juger, il vous conseille, vous suggère certaines modifications, que vous seul pouvez alors décider d'accepter ou de refuser. Votre rôle est crucial dans la mesure où vous demeurez l'auteur unique du document. Les idées qui en émanent doivent correspondre à celles que vous souhaitiez faire passer.

Si vous rencontrez des difficultés et qu'il vous est impossible de commencer votre document, ou que vous n'avez simplement ni le temps ni l'envie de vous y consacrer, n'attendez plus ! Il suffit de contacter votre écrivain public et de lui expliquer votre situation. En fonction de vos besoins, vous déterminerez ensemble la solution la plus appropriée et il se chargera de la rédaction intégrale de votre courrier.

Les informations contenues dans votre document, personnelles ou non, seront systématiquement tenues confidentielles par votre écrivain public.

En revanche, l'écrivain public se réserve le droit de refuser toute conception ou correction d'un document dont les idées révèleraient un caractère discriminatoire ou porteraient atteinte à la dignité de certaines personnes ou groupes de personnes en faisant état de leur origine, sexe, moeurs, orientation sexuelle, caractéristiques génétiques, appartenance ou non à une ethnie, une nation ou une race, leurs opinions politiques, leurs convictions religieuses, leurs activités syndicales ou mutualistes, leur apparence physique, leur état de santé, leur handicap...